Définir la « nouvelle normalité »

Le billet de la rédactrice associée

Par Sabrina Jonas

Avant de vous dire ce que l'avenir nous réserve après la COVID-19, laissez-moi faire le plein de ma DeLorean. En vérité, personne ne sait quelle réalité nous attend au lendemain de la pandémie, pas même le Doc.

Les poignées de mains seront-elles de retour? Le masque deviendra-t-il l’accessoire de base de la mode? Allons-nous un jour retrouver la vie que nous avions avant janvier? Une chose est sûre : notre « nouveau » n’a rien de normal, mais c’est à nous de le définir.

En commençant par la façon dont nous interagissons les uns avec les autres. Après avoir été privés d'interaction humaine pendant des mois, les responsables de la santé nous donnent enfin le feu vert pour nous réunir là où la distance sociale peut être maintenue. C'est à nous de décider si nous voulons revenir à notre époque d'isolement.

Si les restrictions ont été assouplies, le virus n'a pas encore été maîtrisé. Les mesures de sécurité comme le lavage fréquent des mains, le port du masque et la distanciation sociale doivent être maintenues, même si les mois les plus froids tentent de nous rapprocher, dans des wagons de métro ou des cafés bondés.

Il ne fait aucun doute que nous sommes fatigués. Je sais que je le suis. La nouveauté du travail en pyjama s'est estompée, les petites réunions Zoom sont obsolètes, et nous avons épuisé toutes les recettes de pain que Pinterest nous propose.

Permettez-vous de reconnaître et de ressentir le changement que nous sommes censés appeler « normal ». Continuez à pleurer les victimes de la COVID-19 en tant que personnes, et non en tant que statistiques choquantes; parcourez sur Google les images de vacances qui auraient pu avoir lieu cet été; soyez curieux de savoir ce que l'école de votre enfant fait pour les protéger.

Nos vies ont été bouleversées par la COVID-19, mais nous trouvons nos repères dans le familier.

Les feuilles changent encore de couleur; promenezvous comme vous le faites chaque automne, en sentant le croquant de la saison sous vos pieds. Préparez-vous aux querelles de famille pendant les Fêtes qui seront certainement très festives cette année. Gâtez-vous avec ce latte à la citrouille hors de prix qui, nous le savons tous, n'est pas près de disparaître.

Dans ce numéro consacré à la famille, nous mettons en lumière les fondements de la santé et du bonheur qui commencent par l'union dans une ville qui n'a jamais été aussi proche, bien qu'elle soit tenue à l'écart.

Soyez rassurés de savoir que certaines normes ne changeront jamais.

 

Automne 2020, Vol 12 N°4

Dernière édition

Spécial famille

Automne 2020
Vol 12 N°4

Cliquez ici pour voir le magazine complet avec Issuu

Sabrina Jonas Le billet de la rédactrice associée

Sabrina Jonas

Sabrina Jonas' signature

publicités

Mieux vaut prévenir que guérir!