Que tes pas te portent loin

Bien voyager cet été, en toute sécurité

Par George M. Withers

Quelques-unes des destinations les plus spectaculaires du globe peuvent également receler certains graves dangers sur le plan de la santé. Fièvre jaune, malaria, hépatite, dysenterie peuvent toutes frapper les voyageurs internationaux. La clinique de médecine tropicale du CUSM (Clinic for Tropical Diseases) traite à elle seule plus de 1 200 personnes par année. Être protégé, c’est être informé. Il faut se renseigner sur les vaccins et les précautions à prendre sur le plan de la santé en lien avec la destination. Laisser assez de temps aux vaccins pour qu’ils fassent effet. Voir un médecin ou une clinique voyage de quatre à six semaines avant le départ.

Vaccins et injections de rappel : on retrouve fièvre jaune, fièvre typhoïde, hépatite, malaria, dengue et même polio dans certaines parties de l’Afrique, de l’Asie et de l’Amérique du Sud. Même lorsque l’on a été vacciné enfant, il peut être nécessaire de subir une injection de rappel. Que les menaces viennent de piqûres d’insectes, de boissons ou d’aliments contaminés, ou de conditions sanitaires inadéquates, il vaut mieux s’assurer d’être bien protégé.

Tétanos : pour les voyageurs les plus aventureux et ceux qui ont tendance à subir des accidents, une piqûre de rappel contre le tétanos représente une sage précaution, en particulier si l’on prévoit beaucoup de plongée, de sauts, d’escalade ou d’activités impliquant de ramper sur le sol. Les infections au tétanos se développent habituellement à la suite de blessures à l’épiderme, qu’elles soient causées par un clou traînant par terre ou par des engelures.

Diarrhée : La vengeance de Montezuma. Elle constitue la première cause de maladies reliées au voyage et affecte jusqu’à la moitié des voyageurs internationaux. La diarrhée est rarement une menace réelle pour les adultes, mais pour de nombreux jeunes enfants et personnes âgées de frêle constitution, il vaut mieux consulter immédiatement un médecin en raison du danger de déshydratation. Les CDC (Centres de contrôle et de prévention des maladies) recommandent d’éviter de consommer l’eau courante, les aliments offerts par les vendeurs itinérants, les viandes et fruits de mer crus ou insuffisamment cuits, ainsi que les fruits et légumes pelés. Règle générale : bouillir, cuire, peler, ou laisser tomber.

Soleil : peu de choses peuvent réussir à gâcher le plaisir des vacances à la plage autant qu’une peau rougie et couverte de cloques. En plus d’être douloureux, les rayons UV et les coups de soleil peuvent accélérer le vieillissement et augmenter les risques de cancer de la peau. Il faut se protéger à l’aide d’un écran solaire qui bloque les rayons UVA et UVB. Les médecins recommandent également de demeurer à l’intérieur ou à l’ombre entre 10 h et 16 h, et ce, même lors des journées nuageuses.

Connaître le territoire : s’assurer d’apprendre ou de noter quelques phrases de base, dont les plus importantes sont les mots « médecin », « hôpital », « médicament », « pharmacie » et « je crois que je subis un infarctus ». Imprimer une carte de la région à proximité de votre destination en y soulignant les centres médicaux locaux, les hôpitaux et les pharmacies.

Se bricoler une trousse de premiers soins : il est possible d’acheter une trousse toute faite de premiers soins pour voyageurs, mais pourquoi ne pas élaborer sa propre panoplie, adaptée à ses besoins, à sa condition médicale et à sa destination? Voici une liste de contrôle destinée aux trousses les plus élémentaires : gants en latex jetables, pansements adhésifs de tailles diverses, antiseptique en pommade ou en vaporisateur, écran solaire, cotons-tiges, ciseaux, pinces à épiler, crèmes antifongiques ou antibactériennes, gouttes ophtalmiques salines, lingettes antibactériennes ou nettoyant pour les mains à base d’alcool, acétaminophène, aspirine ou ibuprofène.

Été 2013, Vol 5 N°3

Dernière édition

Héros du quotiden

Été 2020
Vol 12 N°3

Cliquez ici pour voir le magazine complet avec Issuu

Sabrina Jonas Le billet de la rédactrice associée

Sabrina Jonas

Sabrina Jonas' signature

publicités