advertisement

Parcourir la ville

Le sight-jogging : une façon saine et efficace de découvrir le monde

Par Robert Beauchamps

Vous adorez voyager. L’exploration est votre carburant. Rien ne peut satisfaire votre esprit comme absorber les lieux et les sons qui rendent une ville unique. Mais l’inquiétude s’installe parfois lorsque vous partez sur la route. Votre routine d’exercice va-t-elle souffrir ? Après tout, la nourriture est une partie intégrante de chaque aventure. Vous voulez contrebalancer ces calories additionnelles avec un entraînement ici et là. Si vous aimez la course, il existe une nouvelle façon excitante de combiner le tourisme et le jogging.

Le sight-jogging est une tendance qui fait fureur dans la plupart des grandes villes du monde. Le concept est simple : faire son jogging quotidien en suivant une route particulière qui vous permet de voir les attractions majeures depuis les trottoirs. De plus, la plupart des grandes villes offrent des tours de sight-jogging avec un guide qui connaît bien l’endroit. Si vous préférez courir en solo, une carte et la liste des sites sont disponibles.

« J’ai pris part à un groupe de sight-jogging à Paris », se rappelle Ken Stockton, un ancien athlète de triathlon qui compte plusieurs centaines de milliers de kilomètres à son actif. « Ils m’ont proposé quelques routes. J’ai choisi celle qui avait le plus de kilomètres et le plus de sites. J’ai réussi à bien transpirer et j’ai vu tout ce qui se trouvait sur ma liste. C’était bien mieux que de mourir d’ennui dans l’un de ces autobus touristiques étouffants. »

« Je commençais tout juste à m’intéresser au jogging quand je suis allé à Dublin », raconte Gaétan Desnoyers de Verdun. « J’y étais pendant cinq jours pour le travail, et je ne voulais pas perdre ma routine. Alors j’ai essayé le sight-jogging, et je le referais volontiers. Les nouvelles rues et attractions ont vraiment aidé à me faire oublier la douleur », dit-il en riant.

En plus du cardio, un autre bienfait du sight-jogging est l’aspect écologique. Vos souliers de course ne laissent aucune empreinte de carbone, tandis que les autobus brûlent beaucoup d’essence pour parcourir la ville à l’air conditionné.

De plus, les autobus ne peuvent emprunter qu’un nombre limité de rues. Le fait d’être à pied vous permet de vous éloigner des sentiers battus et de découvrir les boutiques et restaurants que seuls les locaux connaissent. Après une douche, vous pouvez retourner et profiter des trésors que vous avez dénichés durant votre sight-jogging, de Berlin à Bruxelles en passant par Brooklyn.

Les tours de sight-jogging peuvent se réserver individuellement ou en groupe privé, et les compagnies offrent souvent des tours que vous pouvez rejoindre à des heures fixes. Les entraîneurs conçoivent des parcours adaptés à l’âge, aux goûts et au niveau de forme des clients.

« À la fin de mon voyage, j’étais satisfait de moi-même et des endroits que j’avais vus », raconte M. Stockton. « J’ai rayé toutes les attractions sur ma liste et j’ai continué mon régime d’exercice. Et mieux encore, j’ai rencontré des passionnés de course de partout dans le monde. Je vais courir avec mon copain Mikaël la prochaine fois que je serai à Stockholm. »

 

Été 2018, Vol 10 N°3

Dernière édition

Santé des femmes

Printemps 2020
Vol 12 N°2

Cliquez ici pour voir le magazine complet avec Issuu

Sabrina Jonas Le billet de la rédactrice associée

Sabrina Jonas

Sabrina Jonas' signature

publicités

Évasion Hivernale: Planifications de Voyage