Se motiver à bouger

Rester actif malgré la grisaille hivernale

Par Tina Kissavoss

Bien sûr, vous avez toutes les intentions du monde de vous entraîner 12 mois par année. Mais les journées courtes et les longues nuits ébranlent votre énergie et votre motivation. Vous n’êtes pas seul. En plus d’avoir sommeil ou de vous sentir tout simplement paresseux, le manque de soleil et de chaleur peut également affecter l’athlète en vous.

Voici quelques conseils éprouvés qui vous feront bouger à coup sûr, que ce soit après le travail dans la noirceur ou au bureau durant la journée. Devenez votre client le plus précieux. Officialisez le tout en vous inscrivant à votre propre horaire ou agenda.

La plupart des gens n’oseraient pas manquer un rendez-vous avec leur patron, patient ou client. Pourtant, lorsqu’il s’agit de respecter un engagement personnel qui requiert un effort physique ou mental, il est facile d’annuler ou de remettre à plus tard. Se considérer comme un client vous encourage à choisir une activité, une heure et un endroit précis que vous respecterez, peu importe votre humeur.

Ne faites pas qu’improviser. Imprimez un plan de mise en forme progressif prévu pour deux ou trois jours par semaine sur lequel vous devez écrire pour le mettre à jour et suivre vos améliorations. Les entraînements progressifs sont de petits objectifs qui vous inspirent à aller plus loin, une étape à la fois. Augmenter graduellement les poids, les répétitions, les séries ou la durée d’exercice peut vous donner de la motivation. Vous pourchasserez chaque petit objectif semaine après semaine. Créez un programme tous les 30 jours. Cela vous permettra de travailler quelque chose de nouveau (musculation ou cardio) et vous inspirera à continuer bien après le coucher du soleil.

Éliminez l’hésitation et diminuez la marge de manoeuvre entre le travail et l’exercice. Les excuses les plus créatives proviennent de nulle part et apparaissent souvent en conduisant du travail à la maison par une soirée froide d’hiver. Apportez toujours vos vêtements d’exercice. Mangez une collation santé au moins une heure avant votre entraînement pour éliminer la faim comme excuse potentielle. Gardez votre musique, votre bouteille d’eau, votre serviette et tout ce dont vous avez besoin à portée de la main. Vous ne trouverez pas d’excuses pour faire ce détour loin de votre rendez-vous avec l’effort physique.

Consacrez de 15 à 20 minutes de votre heure de lunch pour faire une séance d’entraînement rapide qui ne demande pas de vous mettre au sol. Choisissez quatre exercices (flexions de jambes, pompes sur le bureau, fentes, planche abdominale sur chaise) et faites-les tous pendant 30 secondes. Quand vous devenez plus fort, passez à 45 secondes. Un changement rapide de chemise est tout ce dont vous avez besoin après cet entraînement, et vous vous sentirez vivifié.

Passez au niveau supérieur dans le domaine de la responsabilité. Les vêtements d’hiver amples cachent les mauvaises décisions comme la suralimentation ou le manque d’exercice. Si vous êtes déterminé à ne pas prendre de poids d’ici le printemps, trouvez des façons d’être responsable durant les mois froids d’hiver. Invitez des gens à s’entraîner avec vous. Que ce soit en formant un groupe au travail, en impliquant votre famille ou en téléchargeant une application mobile qui vous demande de vous inscrire, ne laissez pas les blues de l’hiver vous empêcher de bouger. Vous serez reconnaissant lorsqu’arrivera le mois d’avril.

Tina KissavosProfessionnelle de l’exercice certifiée CanFitPro et propriétaire de « Busy Mom Bootcamp », Tina « Toner » Kissavos aide les gens à adopter un mode de vie plus sain depuis plus d’une décennie. Visitez son site Web TinaToner.com pour avoir plus de renseignements sur ses services de mise en forme / nutrition et plus encore.

 

Hiver 2019, Vol 11 N°1

Dernière édition

Héros du quotiden

Été 2020
Vol 12 N°3

Cliquez ici pour voir le magazine complet avec Issuu

Sabrina Jonas Le billet de la rédactrice associée

Sabrina Jonas

Sabrina Jonas' signature

publicités