La méningite — renseignez-vous!

Pour savoir où aller pour vos vaccins

Par Vaccins411.ca

Qu’est-ce que la méningite?

La méningite est une inflammation des membranes qui protègent le cerveau et la moelle épinière1.

Quelles peuvent être les causes de la méningite?

Les infections bactériennes et les infections virales sont les causes les plus fréquentes de méningite. L’infection à la bactérie méningocoque, aussi appelée méningococcie invasive, peut entraîner une incapacité et même causer la mort1. La méningite due à une infection virale peut être grave, mais elle menace rarement la vie. La plupart des personnes touchées récupèrent en 5 à 10 jours2.

Qui sont les personnes les plus à risque de contracter la méningite à méningocoques?

Il est possible de contracter la méningite à tout âge, mais le risque est plus élevé, par ordre de fréquence, chez les enfants de moins de cinq ans, chez les personnes de 15 à 19 ans et celles de 60 ans et plus. Les personnes les plus à risque sont les personnes immunosuppressées et celles souffrant de maladies chroniques comme le diabète ou l’insuffisance rénale, celles qui travaillent dans le domaine de la santé et celles qui partagent un espace restreint (p. ex. dortoirs d’école, dortoirs militaires, établissements de soins de longue durée)1.

Quelles sont les souches de méningite signalées au Canada?

Cinq souches de bactéries du groupe des méningocoques – A, B, C, W-135 et Y – sont reconnues comme étant la cause de la plupart des cas de méningococcie invasive au Canada et ailleurs dans le monde1.

Quels sont les vaccins offerts au Canada pour protéger contre la méningite bactérienne?

Les vaccins aident à protéger contre les cinq souches de méningocoques le plus souvent associées à la méningococcie invasive au Canada. Trois types de vaccins contre la méningite sont offerts au Canada : l’un protège contre les souches C, l’autre contre les souches A, C, W et Y, et un troisième contre la souche B.

Santé Canada recommande à tous les Canadiens de recevoir le vaccin contre la méningite

Le vaccin contre la méningite (Men C-C) est offert régulièrement aux nourrissons en santé âgés de 12 mois, sans égard à une vaccination antérieure. Men C-C ou Men C-ACYW est aussi recommandé pour les adolescents dès l’âge de 12 ans et aux jeunes adultes, même s’ils ont déjà été vaccinés lorsqu’ils étaient bébé. Les enfants et les adultes à risque accru d’infection invasive à méningocoque devraient en outre recevoir des doses de rappel tous les cinq ans — le vaccin et le moment de son administration seront alors déterminés en fonction de l’âge et des facteurs de risque1.

Le vaccin MenB ne fait actuellement pas partie du calendrier d’immunisation courant; il est cependant recommandé par Santé Canada pour des personnes spécifiques à risque élevé. Rendez-vous sur le site de Santé Canada pour en savoir plus et informez-vous auprès de votre spécialiste en soins de santé sur vos besoins en matière d’immunisation3.

Pourquoi l’immunisation pour prévenir la méningite est-elle si importante?

La méningite se répand facilement entre personnes qui sont en contact étroit et qui sont exposées aux gouttelettes répandues dans l’air par la toux ou les éternuements; elle se répand aussi par la salive, le contact ou le partage d’objets contaminés (baisers, boissons, nourriture, cigarettes, rouge à lèvres) entrant en contact avec la bouche3.

Les symptômes d’une méningococcie invasive — fièvre soudaine, migraine sévère et raideur de la nuque — tendent à apparaître entre 2 et 10 jours après l’exposition. Toutefois, jusqu’à 10 % des personnes touchées peuvent être porteuses de la bactérie pendant six mois sans développer aucun symptôme1.

La possibilité de conséquences graves de la méningite bactérienne — la mort d’une personne infectée sur dix, le risque d’incapacité à long terme pour 10 à 20 % des survivants et la nature très contagieuse de la maladie — rend particulièrement importante la vaccination préventive.

Vous ne savez pas si vous avez été vacciné contre la méningite?

Santé Canada conseille de considérer que les enfants et les adultes sans carnet de vaccination adéquat soient considérés comme n'étant pas immunisés et qu’ils entreprennent un calendrier d’immunisation approprié pour leur âge et leur niveau de risque de contracter une méningococcie invasive1.

Parlez à votre professionnel de la santé aujourd’hui des vaccins dont vous pouvez avoir besoin, et rendez-vous sur le site Vaccins411.ca pour trouver l’adresse de la clinique de vaccination la plus près de chez vous.

Sources

  1. Méningococcie invasive
    https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/immunisation/maladies-pouvant-etre-prevenues-vaccination/meningococcie-invasive.html
  2. Viral Meningitis
    https://www.cdc.gov/meningitis/viral.html
  3. Vaccin contre le méningocoque : Guide canadien d’immunisation
    https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/publications/vie-saine/guide-canadien-immunisation-partie-4-agents-immunisation-active/page-13-vaccin-contre-meningocoque.html

 

Été 2019, Vol 11 N°3

Dernière édition

Héros du quotiden

Été 2020
Vol 12 N°3

Cliquez ici pour voir le magazine complet avec Issuu

Sabrina Jonas Le billet de la rédactrice associée

Sabrina Jonas

Sabrina Jonas' signature

publicités