advertisement

Concocter de nouvelles familles

 

Par David Szanto, Ph.D.

Pour les récents immigrants, et particulièrement les réfugiés, quitter son pays d’origine implique différents types de perte. Il y a parfois la perte des liens familiaux, il y a souvent la perte de culture, et il y a toujours la perte du sentiment d’appartenance. La nourriture joue un rôle important dans tout ça — ne pas être en mesure de trouver, de préparer et de manger ses repas habituels peut faire disparaître la façon dont vous vous reconnaissez. Toutefois, la nourriture peut également être la solution. 

Une organisation montréalaise utilise la nourriture pour adoucir l’expérience des nouveaux arrivants au Québec. Supper Society est une organisation à but non lucratif fondée en 2017 par la Turque Basak Büyükçelen. Le concept est simple : chaque mois, dans un environnement décontracté, des habitants se rassemblent avec de nouveaux arrivants autour d’un repas. Les habitants préparent la nourriture; tout le monde s’assoit. Dans la normalité quotidienne d’un repas partagé, des liens sont formés, et ce qui semblait étranger auparavant commence à devenir familier. 

Pour Mme Büyükçelen, Supper Society aide à remplir le vide qu’elle a elle-même ressenti lorsqu’elle est arrivée à Montréal il y a dix ans. En dépit d’apprendre le français, de trouver du travail et de bâtir une communauté autour d’elle, l’ancienne cinéaste sentait qu’elle avait perdu une grande partie de son identité. Avec le temps, elle fut capable de recréer sa conscience de soi, mais ce fut un processus long et difficile. « J’ai travaillé fort et longtemps pour devenir une personne que je reconnaissais à nouveau, dit-elle. Ça ne devrait pas avoir à se produire pour tout le monde qui immigre au Québec. Ce que j’essaie de faire avec Supper Society est de rendre ce processus plus rapide et facile, du moins pour certains d’entre eux. »

On dit qu’en mangeant ensemble, on se rapproche. Partager un repas est une façon de partager des valeurs, d’échanger des parties de nous-mêmes et d’incorporer une sensibilité envers les autres. Nous sommes ce que nous mangeons, de plusieurs façons.

Au fil du temps, le plan de Mme Büyükçelen est de permettre aux hôtes partout dans la ville et la province — ainsi qu’aux quatre coins du Canada — de créer leurs propres rassemblements. Si un hôte peut aider une douzaine de nouveaux arrivants, un réseau étendu pourrait avoir un impact considérable.

« Lorsque j’ai eu l’idée du Supper Society, dit-elle, je ne réalisais pas qu’il existait autant d’organisations qui viennent en aide aux immigrants grâce à la nourriture, au logement et aux emplois. Maintenant, je sais que nous sommes nombreux à contribuer. C’est une autre raison pour laquelle j’apprécie cette expérience
: en aidant les gens à tisser des liens communautaires, je me sens beaucoup plus ancrée. »

En effet, plusieurs autres programmes centrés sur la nourriture ont été lancés au cours des dernières années, répondant ainsi aux nombreux besoins des nouveaux arrivants. Certains se concentrent sur le développement de compétences, et d’autres ont une vocation plus sociale. Dans les deux cas, le résultat est une intégration plus facile et un sentiment d’appartenance.

La table à manger familiale est l’endroit où les traditions se forment et se reproduisent, un repas à la fois. Les rassemblements de la Supper Society jouent le même rôle. Les anciens participants amènent souvent de nouveaux membres, ce qui étend la portée de l’organisation. De cette façon, le chez-soi est réétabli, les traditions sont refaites, et la « famille » montréalaise grandit avec plus de diversité, de résilience et beaucoup plus de saveur.

Plus d’information est disponible au suppersociety.org/fr.

David SzantoDavid Szanto est un chercheur alimentaire montréalais, auteur et collaborateur de longue date de ce magazine. En 2015, il a obtenu un doctorat en gastronomie à l’Université de Concordia, le tout premier en son genre.

 

Automne 2019, Vol 11 N°4

Dernière édition

Santé des femmes

Printemps 2020
Vol 12 N°2

Cliquez ici pour voir le magazine complet avec Issuu

Sabrina Jonas Le billet de la rédactrice associée

Sabrina Jonas

Sabrina Jonas' signature

publicités

Évasion Hivernale: Planifications de Voyage