advertisement

Alors on danse

Les grands ballets redonnent à la communauté

Par Natallia Staravoitava

Un pas à droite, un pas à gauche. Ne soyez pas gêné! Nous avons tous commencé à danser très jeunes. En fait, vous n’étiez pas encore né et vous dansiez dans le ventre de votre maman. « Les gens sont souvent gênés, ils croient qu’ils ne peuvent pas danser, car ne sont pas danseurs,
mais tout le monde est un danseur. Si vous regardez l’histoire de l’humanité, nous avons toujours dansé, alors c’est caché quelque part en nous », explique Amy Éloïse Mailloux, gestionnaire du Centre national de danse-thérapie (CNDT).

Les Grands Ballets Canadiens, la troupe de ballet montréalaise de renom depuis plus de 60 ans, ont voulu avoir un plus grand impact sur la communauté. Alors, ils ont créé en 2013 le CNDT avec la mission d’améliorer la santé des gens grâce à la thérapie par la danse et le mouvement et les cours de danse adaptés. « La danse-thérapie est basée sur la recherche clinique et la connaissance approfondie de la danse, du mouvement, de la psychologie et de la thérapie », explique Mme Mailloux. Le CNDT travaille en collaboration avec des professeurs de danse, notamment d’anciens danseurs des Grands Ballets, et des danse-thérapeutes hautement qualifiés qui possèdent une expérience dans le domaine de la santé.

Le centre offre une variété de cours de danse spécialisés pour les enfants et les adultes aux prises avec l’autisme, la trisomie 21, la maladie de Parkinson et d’autres handicaps intellectuels ou physiques ainsi que la danse-thérapie pour les personnes âgées de plus de 50 ans. Les cours incluent notamment le ballet, la danse créative et le hip-hop. « Que vous soyez en fauteuil roulant, que vous ayez une maladie ou que vous vous croyiez trop vieux, il n’est jamais trop tard pour danser. Il faut simplement trouver un espace rassurant et confortable pour le faire », affirme Mme Mailloux.

Vous n’avez qu’à demander au célèbre Bboy et enseignant au CNDT, Luca « Lazylegz » Patuelli. Né avec l’arthrogrypose, un trouble neuromusculaire qui affecte les os et les articulations, Patuelli a subi 16 opérations chirurgicales pour supporter ses jambes, ses hanches, sa colonne vertébrale et ses épaules. Devant utiliser des béquilles, il a développé un style unique de breakdance en exploitant sa force provenant du haut du corps et en utilisant ses béquilles comme extensions de ses bras. Patuelli est devenu un porte-parole pour l’inclusion et l’intégration, et un leader pour les danseurs et les personnes aux prises avec des handicaps.

Danser aide non seulement la mobilité, la flexibilité, l’équilibre et la force musculaire, mais cette activité aide également l’esprit. « Les personnes âgées qui viennent ici disent que nos cours leur donnent un espace pour exprimer leur créativité. Pour certains, les cours servent de thérapie de groupe », affirme Mme Mailloux. « Après avoir suivi un cours de danse, une participante disait que bien qu’elle venait d’avoir 86 ans, elle se sentait comme à 20 ans », ajoute-t-elle. Les petits aiment bien aussi les cours de danse. « Le plus jeune participant que nous avons eu n’avait que quatre ans. Les parents disent qu’après les cours, les enfants sont plus créatifs, ouverts et confiants et qu’ils communiquent mieux. Nous enseignons également aux enfants autistes à utiliser la danse et la musique pour identifier des émotions, explorer le sens du toucher et améliorer leur communication. »

Le CNDT a également des projets en collaboration avec des hôpitaux, des écoles et des centres communautaires qui visent à aider les gens aux prises avec d’autres conditions comme la dépression, l’anxiété, les troubles alimentaires et la douleur chronique. Le centre a également franchi les limites de la ville, offrant des cours à Beloeil et des projets dans l’Ouest-de-l’Île, à Terrebonne, à Québec et à Gatineau.

« Les gens se sentent bien lorsqu’ils regardent ou pratiquent la danse. Cela peut convenir à tout le monde, il suffit d’essayer », conclut Mme Mailloux.

Consultez les cours de danse offerts par le CNDT au grandsballets.com/fr/centre-national-de-danse-therapie ou appelez au 514-849-0269.

 

Automne 2019, Vol 11 N°4

Dernière édition

Aînés à l’honneur

Hiver 2020
Vol 12 N°1

Cliquez ici pour voir le magazine complet avec Issuu

Sabrina Jonas Le billet de la rédactrice associée

Sabrina Jonas

Sabrina Jonas' signature

publicités

Évasion Hivernale: Planifications de Voyage