Gourmet économe

Économisez de l’argent et de la nourriture grâce à ces astuces

Par Robert Beauchamps

Gaspiller de la nourriture. Nous en sommes tous coupables. La fondation David Suzuki affirme que la famille moyenne jette environ 600 livres de nourriture chaque année. Non seulement nous jetons de la nourriture parfaitement comestible, mais nous brûlons une myriade de ressources naturelles dans la fabrication de cette nourriture—de la ferme à notre assiette, en passant par l’épicerie. Alors voici ma liste d’astuces pour minimiser le gaspillage, épargner quelques dollars et même ajouter de la saveur. Bon appétit et bonne conscience!

  • Utilisez les restes de légumes et mettez-les au congélateur. Même chose pour les os— jambon, poulet, veau ou boeuf. Ils vous donneront des soupes, des bouillons ou des sauces nettement plus riches et nutritives qu’un sachet ou une boîte de conserve.
  • Lorsque ce coûteux mais délicieux fromage est râpé, c’est terminé n’est-ce pas? Non, pas encore. Si vous pensez que la croûte du Parmigiano reggiano, qui ressemble à du plastique, est parfaite pour empêcher une porte de se fermer, eh bien suivez mon conseil : ajoutez la croûte à votre prochaine soupe et impressionnez vos invités avec ce subtil je ne sais quoi. Ils ne devineront jamais votre ingrédient secret.
  • Rien ne me rend plus fou que de voir des cuisiniers jeter la tige du brocoli. Le fleuron du brocoli est plus vert et plus joli, mais la tige – une fois pelée – est toute aussi savoureuse et tendre.
  • C’est la courgette en folie? Votre potager en a produit abondamment et maintenant vous avez suffisamment de courgettes pour nourrir une armée. Que pensez-vous d’un gâteau au chocolat noir et courgette? Je prends ma recette traditionnelle de pain aux zucchinis et j’y ajoute des morceaux de chocolat noir et même des pistaches si l'envie me prend!
  • Les marinades, ce n’est pas juste pour les bébés concombres. Marinez tout ce qui pousse. Vous serez prêt à affronter l’hiver avec un garde-manger rempli de petits pots!
  • L’automne amène des pommes à la tonne, c’est donc le temps idéal pour faire de la sauce aux pommes, du beurre aux pommes, des tartes aux pommes et tout le reste.
  • Cette baguette et ce sac de pains pitas ne resteront pas frais encore bien longtemps. Pas de problème. Laissez-les rassir. Même le pain dur comme la roche peut aller au mélangeur afin d’être réduit en chapelure. En hiver, j’en passe des tonnes dans mes ragoûts, pain de viande, etc.
  • Vous avez fait trop de féculents pour souper? Pas de problème. Peu importe que ce soit du riz, des pommes de terre ou même des pâtes, ils sont toujours réutilisables le lendemain. Faites un riz frit pour le lunch, ajoutez des pommes de terre à un frittata ou utilisez le surplus de pâtes pour faire un plat de pâtes frites. Ma recette favorite : des nouilles spaghetti frites dans le beurre et l’huile d’olive mélangées avec les légumes de la veille. Ajoutez vos propres herbes, de l’ail et le tour est joué.
  • Voici un autre petit truc : si votre persil périt ou que votre sauge se fane, coupez-les, ajoutez de l’eau et remplissez des récipients. Plongez- les dans vos soupes ou plats mijotés. Le basilic peut devenir noir, mais la saveur est toujours présente. Bonus : les enfants adorent participer à cette activité.
  • N’est-ce pas désagréable lorsque le reste du miel colle au pot? Ajoutez-y du jus de citron et de l’eau chaude, brassez et libérez tout le nectar sucré pour vos prochaines vinaigrettes.

Automne 2014, Vol 6 N°4

Dernière édition

Santé des femmes

Printemps 2020
Vol 12 N°2

Cliquez ici pour voir le magazine complet avec Issuu

Sabrina Jonas Le billet de la rédactrice associée

Sabrina Jonas

Sabrina Jonas' signature

publicités