Un pas dans la bonne direction

L’agent de circulation qui fait sourire les automobilistes

Par Jason Santerre

Si vous avez récemment fréquenté l’intersection de la Gauchetière et Peel entre 7 h et 10 h, vous avez eu droit à tout un spectacle. Muni d’un uniforme bleu, d’une casquette de baseball, de gants blancs et d’un sifflet, l’agent de circulation offre un spectacle difficile à manquer. Mais ne fixez pas trop longtemps. Vous pourriez causer un accrochage, chose que vous et l’agent Julian Bach voulez éviter à tout prix.

« Ma priorité est de garder le trafic fluide et de m’assurer que le public est en sécurité », raconte l’agent Bach. Mais on ne peut nier que ses gesticulations animées, son sourire éclatant et son indéniable enthousiasme allègent le chemin du travail. Il existe même une vidéo sur YouTube qui rend hommage à ses « pas de danse ». (http://tinyurl.com/nns3za9)

L’agent Bach puise son inspiration chez les agents de circulation de Manhattan. « Les agents à New York ont définitivement un style et une énergie particulière et lorsque j’ai vu la réaction des gens, je me suis dit que ça correspondait bien à ma personnalité, alors je l’ai incorporé à ce que je fais à Montréal. »

À seulement 29 ans, l’agent Bach a déjà huit ans d’expérience au sein du corps de police. Il raconte qu’il a vu le meilleur et le pire des conducteurs. Mais il garde toujours le sourire et continue à faire son travail grâce à son enthousiasme de jeunesse ou à son désir de retirer le meilleur du travail plutôt banal qu’est de diriger le trafic « Vous savez parfois, les policiers ont eu mauvaise réputation, alors c’est peut-être le moyen de faire pencher la balance. »

Selon lui, la réponse est toujours positive. « Les gens crient et m’encouragent. Ils klaxonnent. Ils rient et sourient. En fait, il y a un cône orange tous les trois mètres dans cette ville. Les ponts sont fermés, les rues sont bouchées, il y a de la construction et les gens sont frustrés, alors si je peux les faire sourire, c’est l’un des avantages du métier. »

Automne Vol 6 N°4

Dernière édition

Santé des femmes

Printemps 2020
Vol 12 N°2

Cliquez ici pour voir le magazine complet avec Issuu

Sabrina Jonas Le billet de la rédactrice associée

Sabrina Jonas

Sabrina Jonas' signature

publicités