publicité

Jamais trop jeune pour suer

Rendez-leur service. Faites bouger vos enfants

Par Tina Kissavos

Quand j’étais jeune, ma mère arrivait à peine à me garder dans la maison. Si je ne faisais pas de la bicyclette, je montais une montagne, j’étais meneuse de claque dans une équipe, je faisais des sauts de gymnastique ou du patin à roulettes avec mes amis, mais d’une façon ou d’une autre, j’étais active. Avec la récente montée technologique, ce n’est pas surprenant que la plupart des enfants et adolescents passent la majorité de leur temps devant un écran, que ce soit la télé, l’ordinateur ou un appareil mobile.

Selon Statistique Canada, la prise de poids chez les enfants et adolescents est à la hausse depuis la dernière génération. Cette hausse est causée en grande partie par la baisse d’une diminution de la qualité de vie. Tout comme les adultes, les enfants actifs bénéficient des bienfaits de l’activité physique régulière : un contrôle du poids, un meilleur sommeil, une plus grande estime de soi, une réduction du stress, des muscles et des os plus forts et une diminution du risque de développer le diabète de type 2.

Les enfants actifs sont généralement plus alertes, ils réussissent mieux et sont plus motivés à l’école. Malgré ces excellentes raisons, la question demeure : comment inspirer un enfant sédentaire à adopter un train de vie plus actif?

  • S’amuser. Lorsqu’on aime pratiquer une activité, on veut la faire davantage. C’est simple.
  • Souligner les efforts avec des mots d’encouragement. Reconnaître l’amélioration augmente leur estime de soi et les motive à vouloir continuer.
  • Des sorties familiales à la piscine intérieure, au parc du quartier ou faire des randonnées pédestres ou à vélo sont des activités qui ne sont pas trop exigeantes physiquement, et elles semblent plus improvisées qu’une activité conçue dans le but de faire bouger les enfants. Impliquez les enfants dans la planification des activités hebdomadaires.
  • Concevoir les activités en tenant compte de la personnalité et de l’âge de chacun. L’ennui est l’ennemi des enfants.
  • Montrer l’exemple. Je vois souvent des parents dire une chose et en faire une autre. Si vous voulez un enfant actif, devenez un parent actif.
  • Profiter des quatre saisons. Vous n’aimez peut-être pas l’hiver froid et dur, mais l’hibernation ne devrait pas affecter les activités. Faire du patin à glace à l’intérieur, de la raquette en prenant soin de bien vous habiller et même se lancer des balles de neige peut aider à faire bouger tout le monde.
  • Redonner à la communauté. Les activités pour amasser des fonds comme les marches et les courses organisées par des organismes de bienfaisance sont de plus en plus populaires. Non seulement elles encouragent la sensibilisation, mais elles sont aussi une excellente excuse pour bouger.
  • Adopter un chien. Un animal qui a besoin de marcher et d’aller au parc enseigne aux enfants le sens des responsabilités et représente également un moyen plus subtil de les encourager à faire de l’exercice. Faire marcher Fido ou Virgule le matin, après l’école et avant d’aller au lit est une bonne motivation pour sortir de la maison.
  • Les tâches ménagères qui donnent un peu plus de sueurs au front sont une bonne façon d’incorporer plus d’activités physiques dans la routine de votre enfant.
  • Une activité emballée. Pourquoi ne pas donner un ballon de basketball, une raquette de tennis, des patins à roulettes ou un abonnement de ski? Si l’inactivité de votre enfant est causée par le manque de confiance, lui donner un cadeau qui démontre que vous croyez en ses habiletés n’a pas de prix.

Printemps 2015, Vol 7 N°2

Dernière édition

Aînés à l’honneur

Hiver 2020
Vol 12 N°1

Cliquez ici pour voir le magazine complet avec Issuu

Sabrina Jonas Le billet de la rédactrice associée

Sabrina Jonas

Sabrina Jonas' signature

publicités

Évasion Hivernale: Planifications de Voyage