Pour certains, il est plus facile de simplement éviter l’intimité; cependant, à un certain moment, le désir d’avoir une connexion pourrait vous motiver à aller de l’avant.

Soudainement célibataire

Le sexe et les fréquentations après 40 ans

Par Dre Laurie Betito

Peu importe la cause de la séparation, vous êtes plus âgé et soudainement célibataire. Naviguer entre le sexe et les relations n’est pas évident, même pour les jeunes inexpérimentés. Mais il peut être tout aussi difficile pour les gens plus âgés de se retrouver au milieu du jeu des fréquentations. Des sujets comme le sexe sans risque, l’étiquette reliée aux fréquentations et la communication de ses limites personnelles peuvent être intimidants. Après tout, si vous avez été monogame durant plusieurs années, votre partenaire savait probablement comment vous aimez être touché ou sur quel bouton appuyer avec un respect quotidien de vos limites sans que vous ayez besoin de le lui rappeler. Le sexe sans risque n’était jamais un problème.

Mais tout ça vient de changer. Maintenant, vous devez commencer à danser avec un nouveau partenaire (un ou possiblement plusieurs) qui pourrait vouloir ou ne pas vouloir s’engager. Gérer tout ça en plus du processus de deuil causé par la fin de la relation peut être bouleversant. Cette étape peut s’avérer terrifiante, c’est le moins que l’on puisse dire.

J’entends souvent : « Ce monde de nos jours me fait peur. » Même si vous êtes trop vieille pour tomber enceinte, ou si vous avez déjà subi une vasectomie pour ne plus avoir d’enfants, vous devez insister pour porter un condom et pratiquer le sexe sans risque. Même si la grossesse n’est pas une inquiétude, empêcher la transmission des infections transmises sexuellement (ITS) doit être une priorité. Apprendre à parler de vos besoins et de vos inquiétudes en matière de sexe sans risque, lorsque vous n’avez même pas l’habitude de vous en soucier, peut être plutôt intimidant. Il est nécessaire d’apprendre à communiquer vos besoins de façon calme et directe. Et vous devez être prêt à laisser tomber quelqu’un qui ne respecte pas vos désirs en la matière.

Un autre défi est l’anxiété de la performance qui engendre des difficultés à fonctionner sexuellement ou qui empêche de profiter du sexe avec un nouveau partenaire. Votre corps a probablement l’habitude d’être touché d’une certaine manière, et maintenant que ce toucher fait place à quelque chose de nouveau, de ne pas savoir si votre corps est prêt pour une telle situation peut provoquer une réaction physique plutôt embarrassante.

Pour certains, il est plus facile de simplement éviter l’intimité; cependant, à un certain moment, le désir d’avoir de la compagnie et une connexion pourrait vous motiver à aller de l’avant. Sachez qu’il est normal de ressentir de la nervosité et qu’il est important de le laisser savoir à votre partenaire. Parfois, le simple fait d’en parler peut aider. Trouver un bon partenaire à l’écoute peut faire la différence.

Si vous devenez soudainement célibataire, rappelez-vous que le sexe est toujours du sexe. Ce qui a probablement le plus changé est les conversations à propos du sexe. Des conversations plus progressives auxquelles vous n’êtes pas habitué, surtout si ces sujets ne s’abordaient pas au moment où vous faisiez la cour la dernière fois. Gardez simplement en tête que peu de sujets sont tabous. Vous allez vous en sortir et vous apprendrez à aimer de nouveau.

 

Été 2016, Vol 8 N°3

Dernière édition

Santé des femmes

Printemps 2020
Vol 12 N°2

Cliquez ici pour voir le magazine complet avec Issuu

Sabrina Jonas Le billet de la rédactrice associée

Sabrina Jonas

Sabrina Jonas' signature

publicités