Courir les rues

Comment ne pas se heurter à la chaussée

Par P. J. Ellison

Ma résolution du Nouvel An? Courir. Original, n’est-ce pas? Je sais que le 1er janvier est passé depuis un bon moment, mais pour ma défense, j’ai attendu que la météo se réchauffe. Mais surtout, je voulais consulter des experts dont certains ont des milliers de kilomètres à leur actif. Voici ce que j’ai appris.

Départs pulvérisés
Nous courons à plein régime. Mais pour plusieurs d’entre nous, il est facile d’inventer une liste d’excuses qui nous fait sauter une ou deux courses par semaine. Cette liste est comme un drapeau blanc. Si vous abandonnez, vous renoncez à prendre le rythme qui est essentiel pour rester en forme et demeurer sur le droit chemin.

« Il est si important d’avoir une routine de course », explique le marathonien Ken Stockton, mon guru de la course. « Écrivez la distance et la durée que vous désirez atteindre en courant de deux à quatre fois par semaine. Fixez-vous un objectif réaliste à long terme et vous y arriverez à la longue.

Trop fort, trop vite
Nous sommes impatients de voir les résultats, alors nous poussons nos limites pour aller plus loin, plus vite. « Courir cinq kilomètres après quelques semaines quand vous n’avez jamais couru est irréaliste », explique Joanne, associée aux ventes dans un magasin de course à pied à Ottawa. « C’est ainsi que la plupart des novices se blessent. » Joanne suggère un départ plus lent et régulier. « Travaillez la discipline et la constance. Augmentez graduellement la distance et le rythme de façon égale. »

Renforcer les muscles
Jacques, un ami entraîneur, explique que plusieurs coureurs, tant novices que vétérans, font l’erreur de se concentrer sur le cardio. « Le simple fait de courir augmente les risques de blessures », dit-il, en ajoutant que la course peut affaiblir les muscles si elle n’est pas jumelée à d’autres exercices. Il suggère de faire de la musculation légère les jours où vous ne courez pas. « Faire des flexions, des fentes et des pompes une ou deux fois par semaine devrait vraiment aider. »

Station hydratation
« Je suis impressionnée de voir la quantité de coureurs sans ceinture ou poche à eau », dit Joanne. « Le coureur débutant considère le poids additionnel comme un obstacle, mais la ceinture doit servir à ça. » Les coureurs peuvent éviter un point de côté en buvant lentement, une gorgée à la fois. « Buvez deux verres d’eau une heure avant de courir et un verre juste avant de partir », explique Ken. « Mais vous devriez certes porter une ceinture à eau durant les courses de plus de cinq kilomètres, particulièrement durant les mois d’été. » Les risques de déshydratation, d’insolation et de faible rendement sont trop grands.

Trouver une chaussure à son pied
« Porter la mauvaise chaussure peut non seulement causer des ampoules, mais aussi mener à des problèmes de genou, de hanche et de cheville à long terme », dit Joanne. « Les souliers hyper confortables que vous portez partout? Ils ne sont pas adéquats du tout. » Joanne explique que la course est un sport abordable, alors payer davantage pour un soulier adapté à votre démarche et à la structure de votre pied est le meilleur investissement que vous pouvez faire lorsqu’il s’agit de faire de la course sérieusement.

 

Printemps 2017, Vol 9 N°2

Dernière édition

Santé des femmes

Printemps 2020
Vol 12 N°2

Cliquez ici pour voir le magazine complet avec Issuu

Sabrina Jonas Le billet de la rédactrice associée

Sabrina Jonas

Sabrina Jonas' signature

publicités