publicité

Ah, les odeurs!

Des conseils pour éviter les odeurs d’entraînement

Par Robert Beauchamps

À moins de posséder une génétique programmée pour évacuer de l'eucalyptus de vos pores, vos vêtements d'entraînement — de votre bandeau à vos souliers — vont sentir mauvais. Vraiment. Si les gens vous évitent au gym, ça ne devrait pas vous faire suer.

Commençons par le bas. Les chaussures sont un foyer pour les bactéries. Du vieux maïs éclaté jusqu'au au fromage pourri, la gamme de senteurs nauséabondes est vaste. Déposez une cuiller à soupe de bicarbonate de soude dans un filtre à café et attachez-le comme un minibaluchon avec un élastique et placez-en un dans chaque soulier. Pas de dégâts. Pas de Merrell puants.

Nous vivons à l’âge d’or des tissus synthétiques haute technologie qui évacuent la sueur, respirent et sèchent rapidement. De nos jours, les vêtements athlétiques peuvent pratiquement tout faire, sauf ces 20 push-up supplémentaires. Le problème est que cette même technologie qui crée des vêtements à haute performance est la raison pour laquelle ils ne performent pas dans la machine à laver. Premièrement, ils sont conçus pour repousser l’eau. Cela empêche vos shorts, chandails et bas de bien se faire laver.

Commencez par diminuer la quantité de savon. Cela peut sembler paradoxal, mais à cause de l’action d’évacuation des tissus, le savon obstrue tous les pores du matériel. Optez pour un détergent biodégradable qui ne contient pas de parfum. Ajoutez une tasse de bicarbonate de soude pour stimuler le nettoyage.

Tourner les vêtements à l’envers avant de les laver peut empêcher les couleurs vives de pâlir à cause du contact direct avec le détergent et l’eau chaude. Cela réduira également les risques de voir les boutons, les fermetures à glissière et autres articles s’accrocher, se frotter et endommager les tissus.

Tout comme le détergent, l’assouplissant peut s’accumuler sur la surface du tissu. Mettez une tasse de vinaigre blanc dans le compartiment à assouplissant ou ajoutez une tasse durant le cycle de rinçage. N’ajoutez pas de vinaigre si vous utilisez du bicarbonate de soude, car ils annulent l’effet l’un de l’autre.

Séchez à l’air tout vêtement mouillé avant de les mettre dans le panier. Ce chandail qui traîne dans le coin du placard noir est en train de devenir une expérience scientifique pour les bactéries odorantes. Si la senteur persiste, faites tremper le tout dans un évier propre rempli d’une tasse de vinaigre pour quatre tasses d’eau. Laissez tremper pendant au moins 30 minutes.

Ne mettez rien dans la sécheuse. La chaleur de la machine pourrait endommager les tissus haute technologie et certains disent qu’elle active les mauvaises odeurs. Faites tout sécher au soleil, si possible. Ça sent encore? Certains experts recommandent de mettre les vêtements au congélateur. Ça vaut la peine d’essayer. Le froid tue également les bactéries.

Maintenant que vos vêtements sont propres et qu’ils sentent la rose, pourquoi, mais pourquoi, chers lecteurs aficionados du gym, mettez-vous cesdit vêtements dans un sac dégoûtant? Soyez honnête, vous n’avez pas lavé ce truc depuis l’ère des vidéos de Jane Fonda. Remplissez un vaporisateur d’une part de vinaigre et de quatre parts d’eau. Vaporisez le sac entier, à l’intérieur comme à l’extérieur. Laissez-le reposer pendant une heure. Remplissez un autre vaporisateur d’eau et de quelques gouttes de votre huile essentielle favorite. Répétez si nécessaire. Cela fonctionne avec tous les types de sacs d’entraînement et de sacs à dos.

 

Automne 2017, Vol 9 N°4

Dernière édition

Santé des femmes

Printemps 2020
Vol 12 N°2

Cliquez ici pour voir le magazine complet avec Issuu

Sabrina Jonas Le billet de la rédactrice associée

Sabrina Jonas

Sabrina Jonas' signature

publicités

Évasion Hivernale: Planifications de Voyage